Découvrez le régime alimentaire sain des footballeurs

 Pour être plus performants mais aussi éviter les risques de blessures, les professionnels du sport en général et du football en particulier se doivent de s’entrainer avec régularité. Mais les entrainements intensifs et réguliers ne suffisent pas pour réaliser de bonnes performances. Il faut aussi avoir une excellente hygiène de vie qui nécessite  un bon régime alimentaire. À quel régime alimentaire sain s’adonnent les footballeurs ?  

Une consommation régulière d’eau

L’eau entre en grande partie dans le régime alimentaire du footballeur. Autant, il est difficile pour tout véhicule de rouler sans carburant, autant le footballeur sans un minimum d’énergie fournie par l’eau ne peut donner de bons résultats. C’est dire que l’eau  occupe une place de choix dans la vie du professionnel de haut niveau.

Elle permet au footballeur qui en use régulièrement d’avoir une hydratation optimale. Un joueur doit avoir une consommation régulière variant entre 1.5 litre et 2 litres par jour pour  minimiser les effets de la déshydratation. Il ne doit pas en abuser non plus, mais respecter un certain équilibre que ce soit avant, pendant ou après l’effort. Par conséquent le sportif ne doit s’hydrater que par des consommations de  petits volumes de 200 à 300 millilitres par exemple.

Une alimentation très équilibrée

Le professionnel de haut niveau ne mange pas tout et n’importe quoi. Il est important d’apporter à son organisme des aliments digestes permettant d’optimiser les stocks de glycogène. Dans les moments précédent les matchs par exemple, une place de choix est laissé aux légumes crus, aux sources de protéines (viandes, poissons, œufs), aux féculents (pâtes, riz). Ceci facilite la digestion. Les fruits frais, le pain grillé de même que le miel sont d’autres aliments entrant dans ce régime. L’alimentation du footballeur est équilibrée  et comprend non seulement des glucides et des protéines, mais aussi des éléments aussi importants que le fer, la vitamine C  et le calcium.

Une réduction considérable de la consommation d’alcool

Pour un régime alimentaire sain,  l’alcool est banni des habitudes des professionnels de football de haut niveau. L’alcool est un dépresseur du système nerveux central qui nuit à la capacité du footballeur de faire face aux stress de l’entrainement et de la compétition. Il affaiblit le système immunitaire. Sa consommation régulière massive engendre des pertes qui, selon des calculs peut représenter une quinzaine de jours d’entrainement.

Par ailleurs la consommation excessive de boissons alcoolisées peut faire prendre du poids. Or, le professionnel doit maintenir  un poids corporel adéquat qui ne représente pas un obstacle pour lui lors des efforts.

Éviter les excès

Ayant une hygiène de vie irréprochable, les footballeurs évitent les excès .qu’il s’agisse des excès de l’alcool, des excès du tabac, des excès de femmes ou des excès de  vitesse. Cela participe de leur bonne condition physique et leur permet d’éviter les  blessures de tout genre.