Football: bref historique du jeu

Discipline sportive la plus appréciée au monde, le football unit des millions de fans autour du cuir rond depuis de nombreuses décennies. À l’instar des autres sports, le football a aussi son histoire qui reste inconnue du grand public. À cet effet, cet article revient sur les grandes lignes de l’historique du football.

De l’absence de règlement aux règles de cambridge

Considéré aujourd’hui comme le roi des sports, le football a pris racine au Moyen âge dans un jeu dénommé soule médiévale. Pratiqué dans les Îles britanniques, il était à l’origine caractérisé par la violence et l’absence de règles. Ce jeu progressivement intégré dans le cursus des écoles anglaises au début du XIXe siècle va subir un formatage. C’est ainsi qu’en 1848, se sont réunis plusieurs représentants anglais afin d’en élaborer les règles. De ce conclave, sont nés ce qu’on appelle les règles de Cambridge. À la suite,  les premiers clubs de football font leur apparition et avec eux, le professionnalisme en 1885.

The Football Association : le pas de plus

Entre temps, onze clubs de foot se réunissent pour créer le 27 octobre 1863, the Football Association. Cette association avait pour fonction d’organiser le déroulement du jeu. Quelques temps après, elle fait sortir les premières lois du football. Ces lois étaient en grande partie inspirées des règles du Cambridge. Elles interdisaient aux joueurs de porter la balle avec la main et de se donner des coups de pied. Mais à l’époque, le football était surtout marqué par un jeu individuel où tous les joueurs attaquaient et voulaient mettre des buts. 

L’avènement du championnat et du professionnalisme

La fédération anglaise de football met ensuite en place la FA Cup, permettant ainsi aux clubs de prendre l’ascendant dans le foot. À leur tour, les clubs donnent naissance au championnat anglais (League). L’ampleur que connait le développement du foot à l’époque divise l’Angleterre en deux. Il y a le nord qui prône le football professionnel d’une part, et le sud qui opte pour le foot social d’autre part.  La Southern League a été créée en 1894 en réponse à l’expulsion du club londonien Arsenal, qui a rejoint le foot professionnel en 1891 et a intégré la League en 1893. La Southern League s’ouvre petit à petit au professionnalisme et en 1920 elle fusionne à la League.

La mondialisation du football

L’essor que connait le foot en Angleterre, se répand un peu partout dans le monde et principalement en Europe. Dans les pays comme la France, les premiers clubs  se créent. Aux jeux olympiques de Paris en 1900, on assiste à l’apparition du football. À cette compétition, seulement trois équipes sont inscrites pour jouer au football. Ce fut le même scénario aux jeux olympiques de Saint Louis en 1908. En 1904 à Paris, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) voit le jour à l’initiative représentants de sept pays Européens. Suite au succès connu par le football aux jeux  d’Amsterdam en 1928, la FIFA décide d’organiser pour la première fois la coupe du monde en 1930.

Du mondial Uruguay à la ligue des champions

Cette coupe du monde était ouverte à tous les joueurs. L’organisation de cet événement mondial fut confiée à l’Uruguay. Cette compétition a connu la participation de 13 équipes au total. L’Uruguay sort vainqueur de cette compétition et devient la première équipe à gagner ainsi la coupe du monde.

Au fil des années, la coupe du monde de football est devenue l’un des principaux événements sportifs planétaires.

Il existe aussi des compétitions intercontinentales comme la Coupe d’Afrique des Nations qui a vu le jour en 1957.

En 1955, on assiste à la création de la Champions League qui regroupe les meilleurs clubs européens de chaque championnat d’Europe. Cette compétition annuelle a elle aussi évolué avec le temps pour devenir l’un des évènements sportifs majeurs de l’univers foot.